L A   B R O U I L L O N N O L O G I E

TdM


Guy Laflèche, Université de Montréal

TGdM

Laflèche Grésillon Biasi Cerquiglini Goldin BIBLIOGRAPHIES

Les études de genèse
Jalons d'une pratique scientifique


Fichier précédent

1953  RICATTE, Robert, la Création romanesque chez les Goncourt (1851-1870), Paris, Armand Colin, 494 p.

1954  DAVIES, Gardner, les « Tombeaux » de Mallarmé, Paris, José Corti. Sur le modèle de son ouvrage de 1953, chaque analyse linguistique est construite sur la génétique du poème.

1954  BÉNICHOU, Paul, « la Genèse d'Adolphe », RHAF, vol. 54 (juillet).

1954  VIAL André, la Genèse d'« Une vie », premier roman de Guy de Maupassant, avec de nombreux documents inédits, Paris, Les Belles Lettres, 146 p.

1955  JOURNET, René, et Guy Robert, Autour des « Contemplations », Paris, Les Belles Lettres; Notes sur les « Contemplations », Paris, Les Belles Lettres, 1958. Entre les deux, ils ont édité le Manuscrit des « Contemplations », Les Belles Lettres, 1956.

1956  ORCIBAL, Jean, la Genèse d'« Esther » et d'« Athalie », Paris, Vrin. Cf. la critique de Jean Pommier, 1966.

1956  PSICHARI, Henriette, la Prière sur l'Acropole et ses Mystères, avec le manuscrit autographe d'Ernest Renan, Paris, CNRS.

1957  POMMIER, Jean, l'Invention et l'écriture dans « la Torpille » d'Honoré de Balzac, avec le texte inédit du manuscrit original, Genève et Paris, Droz et Minard (coll. « Société de publications romanes et françaises »), 248 p.

1957  WIST, Ki, « le Curé de village, la genèse du roman », le Livre et l'estampe, no 12, repris en tête du premier volume de son édition en 1959.

1958  GUYON, Bernard, « Balzac invente les Scènes de la vie de province », Mercure de France, juillet, p. 465-493.

1959  CICADA, Sergio, « Genesi e struttura tematica di Emma Bovary », Contributi del Seminario di filologia moderna, vol. 1 (Milan), p. 185-277.

1959  DAVIES, Gardner, introduction à Stéphane Mallarmé, les Noces d'Hérodiade, mystère, Paris, Gallimard : étude du dossier de création l'oeuvre.

1959  VERNIÈRE, Paul, « Diderot et l'invention littéraire : à propos de Jacques le fataliste », RHLF, vol. 59, p. 153-167.

1960  DUCHET, Michèle, « Diderot, collaborateur de Raynal : à propos des fragments imprimés du fonds Vandeul », RHLF, vol. 60, p. 531-556.

1960  GERMAIN, François, « l'Enfant maudit, esquisse d'une préhistoire », l'Année balzacienne, p. 21-36.

1960  POMMIER, Jean, « Deux moments dans la genèse de Louis Lambert », l'Année balzacienne, p. 87-107.

1960  RICATTE, Robert, la Genèse de la « Fille Élisa » des frères Goncourt, Paris, Presses Universitaires de France.

1961  ARNDT, R., « the Vandeul manuscrip copy of Jacques le fataliste », étude des corrections de Vandeul, Diderot Studies, no 3, p. 17-25.

1961  BÉRARD, Suzanne-Jean, la Genèse d'un roman de Balzac : « les Illusions perdues », 2 vol. : Thèmes et expériences et Du manuscrit à l'édition, 266+315 p.

1961  MAY, Georges, « l'Angoisse de l'échec et la genèse du Neveu de Rameau », Diderot Studies (Bloomington), vol. 3, p. 285-307.

1961  LE YAOUANC, Moïse, « les variantes du texte de la Grenadière », l'Année balzacienne, p. 283-296.

1961  PROUST, Jacques, « Pour servir à une édition critique de la Lettre sur le commerce de la librairie [1767] », étude du manuscrit autographe corrigé, édition sur deux colonnes, étude de la version du Mémoire des libraires (1764), Diderot Studies (Bloomington), vol. 3, p. 321-345.

1961  VARLOOT, Jean, « les Copies du Rêve de d'Alembert », Cahiers de l'Association internationale des études françaises, no 13, p. 353-366.

1963  ALBÉRÈS, René Maril, la Genèse du « Siegfried » de Giraudoux, Paris, Lettres modernes, 156 p.

1963  BÉZIAU, R., « la Cour d'Amour, dernière étape du roman de Gobineau : genèse et source », RHLF, vol. 63, p. 652-663.

1963  DIECKMANN, Herbert, « Observations sur les manuscrits de Diderot conservés en Russie », sur les corrections de Girbal, Vandeul, Grimm et Diderot dans la préparation de l'OEuvre complète, Diderot studies, no 4, p. 53-72.

1963  MURRAY, S. Meredith, la Genèse de « Dialogues des Carmélites », Paris, Seuil.

1963  PICARD, Raymond, « Nouveaux Documents manuscrits du XVIIe siècle concernant Jean Racine », RHAF, vol. 63, p. 90-94.

1964  DIMOFF, P., la Genèse de « Lorenzaccio », Paris, Didier.

1964  POMMIER, Jean, « la Genèse de la Vie de Jésus : étapes d'une pensée critique », RHLF, vol. 64, p. 249-260.

1965  FALCONER, Graham, « la Genèse de Mardoche », RHLF, vol. 65, no 1, p. 47-69.

1964  PARADISSIS, A.-G., « Un plan inédit de Balzac pour un roman satirique », étude du manuscrit intitulé « Billoquet, Papa Doliban 1er, etc. », l'Année balzacienne, p. 271-281.

1965  FRANCE, Peter, Racine's Rhétoric, Oxford, Clarendon. Étude systématique des corrections, révisions, puis des variantes des sept premières tragédies.

1965  JOURNET, René, et Guy Robert, Boîte aux lettres, dossier de genèse des Châtiments, Paris, Flammarion (cahier Victor Hugo), 185 p.

1965  PIERROT, Roger, « les Enseignements du Furne corrigé », l'Année balzacienne, p. 291-308.

1965  VARLOOT, Jean, « Jacques le fataliste et la Correspondance littéraire », RHLF, vol. 65, p. 629-636.

1966  GOTHOT-MERSCH, Claudine, la Genèse de « Madame Bovary », Paris, José Corti, réimp. Slatkine, 1980.

1966  LE YAOUANC, Moïse, « Introduction à Un drame au bord de la mer », l'Année balzacienne, p. 127-156.

1966  POMMIER, Jean, Aspects de Racine, Paris, Nizet.

      Notamment son chapitre sur « la Construction de Phèdre » (1946), p. 181-204; et la critique de la genèse d'Esther selon J. Orcibal (p. 227-230). L'ensemble de l'ouvrage fait de Jean Pommier l'un des grands représentants de la critique de genèse dans toutes ses dimensions : l'analyse des sources (la bibliothèque de Racine, p. 23, sources de la Thébaïde, p. 37-39), de ses annotations (p. xv-xvi et xxxvii), naissance du sujet (le cas de Phèdre, p. 363-364), analyse de la rédaction (la composition et le retrait de la lettre testamentaire de Bérénice, p. 304), histoire de manuscrits, analyse textuelle de traductions, etc.

1966  SMETHURST, C., « Introduction à l'étude du Député d'Arcis », histoire et analyse de la composition du manuscrit (cf. le prolongement de ce travail en 1969, avec A. R. Pugh), l'Année balzacienne, p. 223-240.

1966  TAKAYAMA, Tetsuo, les OEuvres romanesques avortées de Balzac (1829-1842), Tokyo et Paris, Keio Institute of cultural and linguistic studies et José Corti.

1966  VERNIÈRE, Paul, « Histoire littéraire et papyrologie : à propos des autographes de Diderot », RHLF, vol. 66, p. 409-418.

1967  OLIVER, Andrew, « Cécile et la genèse d'Adolphe », Revue des sciences humaines, no 125, p. 5-28.

1967  VERNIÈRE, Paul, Diderot, ses manuscrits et ses copistes, Paris, Klincksieck.

1968  Catalogue de l'exposition « Jean Racine, tricentenaire d'ANDROMAQUE », Ministère des affaires culturelles du Québec, réalisée par la BNP et le Musée du Québec. Description des manuscrits, fac-similés et autographes exposés; reproduction photototraphique du fragment de la lettre à l'abbé Levasseur.

1968  LEUTRAT, Jean-Louis, « Autour de la genèse du Neveu de Rameau », RHLF, vol. 68, p. 421-447.

1969  BOLLERY, Joseph, Genèse et composition de la « Femme Pauvre » de Léon Bloy, Paris, Minard (coll. « Lettres modernes »).

1969  CHUPEAU, J., « Remarques sur la genèse des Lettres portugaises », RHLF, vol. 69, p. 506-524.

1969  FALCONER, Graham, « le Travail du style dans les révisions de la Peau de chagrin », l'Année balzacienne, p. 71-106.

1969  GUIBERT, Albert-Jean, Bibliographie des oeuvres de Jean Racine publiées au XVIIe siècle et oeuvres posthumes, Paris, Centre National de la Recherche scientifique, 318 p. Étude bibliographique, point de départ des études de genèse.

1969  LACAUX, André, « le Premier État d'Un grand homme de province à Paris », l'Année balzacienne, p. 187-210.

1969  MEININGER, Anne-Marie, « les Petits Bourgeois, genèse et abandon », brouillon d'une comédie en cinq actes, l'Année balzacienne, p. 211-230.

1969  PUGH, Anthony R., et C. Smethurst, « l'Ambitieux malgré lui et le Député d'Arcis », prolongement de l'étude de 1966, l'Année balzacienne, p. 213-239, reproduction des folios 2-8, p. 239-245.

1970  APRILE, Max, the Unpublished Sketches and variants of the brouillons of « Madame Bovary », Thèse de doctorat, Université de Wisconsin.

1970  GOLDENSTEIN, J. P., « De l'élasticité poétique : genèse d'un poème de Blaise Cendrars », les Lettres romanes (Belgique), no 24, p. 73-79.

1970  UBERSFELD, Annie, « Ruy Blas : genèse et structure », RHLF, vol. 70, nos 5-6, p. 953-974.

1971  BALAYÉ, S., les Carnets de voyage de Madame de Staël, contribution à la genèse de ses oeuvres, préface de la comtesse de Jean de Ponge, Genève et Paris, Droz, 595 .p

1971  VASSEVIÈRE, Maryse, « la Réécriture des Communistes d'Aragon », Littérature, no 4, p. 79-89.

1972  DELBOUILLE, Paul, Genèse, structure et destin d'« Adolphe », Paris, Les Belles Lettres, 644 p.

1972  RATERMANIS, J.-B., Essai sur les formes verbales dans les tragédies de Racine, Paris, Nizet. On trouve dans l'annotation l'étude stylistique des variantes; il suffit d'inverser cette perspective pour prendre en compte la rédaction racinienne.

1973  ARNOLD, A. James, et Jean-Pierre Piriou, Genèse et critique d'une autobiographie : « les Mots » de Jean-Paul Sartre, Paris, Minard, 64 p.

1973  DORGAN, E. Preston, et Bernard Weiberg, dir., the Evolution of Balzac's « Comédie humaine », New York, Cooper Square Publishers, 441 p.

1973  LAHALLE, Bruno A., « Autour de la genèse de Maria Chapdelaine », Travaux de linguistique et de littérature romane (Strasbourg), vol. 11, no 2, p. 139-154.

1973  LETHBRIDGE, Robert, « Du nouveau sur la genèse de la Curée », les Cahiers naturalistes, no 45, p. 23-30.

1973  TRITTER, Jean-Louis, « À propos des épreuves de Pierrette », l'Année balzacienne, p. 19-29.

1974  BODIN, Thierry, « De Soeur Marie des Anges à Mémoire de deux jeunes mariés : problèmes de genèse et problème de source », l'Année balzacienne, p. 35-66.

1974  GARGUILLO, René, la Genèse des « Thibault » de Roger Martin du Gard : le problème de la rupture de construction entre « la Mort du père » et « l'Été 1914 », Paris, Klincksieck, 830 p.

1974  MONT, Daniel, « Genèse et source d'un conte de Villiers de l'Isle-Adam : la Légende de l'Éléphant blanc », RHLF, vol. 74, p. 627-643.

1974  PRÉVOST, Jean, la Création chez Stendhal : essai sur le métier d'écrire et la psychologie des écrivains, Paris, Gallimard, 506 p.

      L'analyse de Jean Prévost est menée à partir de l'étude des brouillons de Lucien Leuwen.

1974  PUGH, Anthony R., « la Composition du Médecin de campagne, quelques problèmes non résolus », l'Année balzacienne, p. 15-34.

1975  BEUCHER, André, « Sur la genèse d'Intermezzo », Cahier Jean Giraudoux, no 4, p. 21-23.

1975  CONSTANS, François, « Réflexions sur la genèse et la gestation de Pandora de Gérard de Nerval », Gérard de Nerval, « Pandora », les amours de Vienne, éd. Jean Senelier, Paris, Klincksieck, 306 p., p. 143-152.

1975  LE YAOUANC, Moïse, « les Épreuves de Melmoth réconcilié : le cahier Schönburg-Hartenstein », l'Année balzacienne, p. 29-54.

1975  LYSSY, Florence de, la Genèse de « la Jeune Parque » de Valéry : essai de chronologie, Paris, Minard (coll. « Lettres modernes »), 176 p.

1976  PUGH, Anthony R., « les Épreuves du Médecin de campagne », l'Année balzacienne, p. 117-126.

1977  « Genèse du texte », numéro spécial de Littérature, dont Jean Bellemin-Noël, « Reproduire le manuscrit, présenter les brouillons, établir un avant-texte » et Jacques Petit, « le Grand Cataclysme des corrections », note sur des manuscrits de Julien Green et de François Mauriac.

1977  BOUQUIN, Corrine, « l'Influence des relations entre éditeurs et imprimeurs lithographes dans la genèse de l'illustration des livres au XIXe siècle », le Livre et l'historien, études offertes en l'honneur d'Henri-Jean Martin, éd. Frédéric Barbier, 817 p., p. 723-742.

1977  HUOT, Sylviane, le Mythe d'Hérodiade chez Mallarmé : genèse et évolution, Paris, Nizet, 224 p.

1977  RAYMOND, Agnès G., la Genèse de « Jacques le fataliste » de Diderot : quelques clefs nouvelles, Paris, Les Lettres modernes (coll. « Archives des lettres modernes », no 171) [bg tx 792].

1977  RICATTE, Robert, « Giono : l'espace de l'écriture », l'Espace et la lettre : écritures, typographies, éd. Anne-Marie Christin, Paris, Union générale d'édition (coll. « 10/18 ») et Paris VII (« Cahiers Jussieu », no 3), p. 193-224.

1977  RINCE, Dominique, « les Premières OEuvres de Chabeaubriand : la genèse d'un projet autobiographique », RHLF, vol. 77, p. 30-47.

1978  DUCHATELET, Bernard, la Genèse de « Jean-Christophe » de Romain Rolland, Paris, Minard (coll. « Lettres modernes »), 132 p.

1978  DUCHET, Michèle, Diderot et « l'Histoire des deux Indes », ou l'Écriture fragmentaire, Paris, Nizet.

1978  GOLDIN, Jeanne, « Fils et textures : Flaubert et l'avant-texte des Comices agricoles », Études françaises, vol. 14, nos 1-2, p. 123-154).

1978  GOLDIN, Jeanne, « Flaubert, do it jourself », Revue d'esthétique, « Collages » (coll. « 10/18 »), p. 242-266.

1978  GUISE, René, « les Mystères des Pensées, sujets et fragments », l'Année balzacienne, p. 147-162, avec la reproduction d'une page de l'Album, p. 160/161.

1978  RAMBURES, J. L. de, Comment travaillent les écrivains, Paris, Flammarion, 173 p.

      L'enquête journalistique porte sur vingt-cinq écrivains contemporains interrogés entre 1970 et 1977 : Barthes, Boudard, Bazin, Butor, Cabanis, des Cars, Cixous, Dhotel, Gallo, Gracq, Jouhandeau, Laurent, Le Clézio, Leiris, Lévi-Strauss, Mallet-Jorris, Manchette, Pieyre de Mandiargues, Modiano, Pinget, Rochefort, Sagan, Sarraute, Sollers et Tournier.

      Chacune de ces entrevues est un véritable petit bijou sur les manies et prétentions des « écrivains », de l'inspiration à la rédaction de leurs oeuvres, dans le cadre concret de l'écriture.

      Cet ouvrage permet de comprendre ce qui relève de la psychopathologie du créateur moderne et qui, bien entendu, est fascinant en regard de l'« auteur implicite », c'est-à-dire de l'impression qu'ils veulent donner d'eux, l'image que ces écrivains tentent plus ou moins adroitement d'imposer comme image de l'auteur de leurs livres. À cet égard, le livre de Rambures est d'un humour attendrissant. Véritable antidote aux travaux de l'Institut.

      L'ouvrage est aussi parfaitement concluant. On y trouve tout crue la matière de la psychologie de la rédaction qui est l'un de ses aspects importants pour la génétique mythique ou fabuleuse des créateurs. On y voit fort bien illustré, par les prétentions mêmes de ces vingt-cinq écrivains, qu'il n'existe absolument (absolument !) aucun rapport réel entre leurs techniques d'écriture et ses produits. Ou plutôt que ce rapport est inversement proportionnel à la valeur littéraire et artistique de l'oeuvre. On peut se douter que la littérature industrielle (dont on ne trouve pas d'exemple ici) puisse imposer des techniques de rédaction à la mesure de son efficacité commerciale. D'ailleurs, imagine-t-on une telle enquête sur les rituels d'écriture des reporters, journalistes, chroniqueurs et éditorialistes du Monde ? Ah non ? Pourquoi pas ?

      Cela dit, il existe des milliers d'entrevues d'écrivains dans les journaux et les revues, à la radio et à la télévision, comme dans les reportages cinématographiques.

      Voir par exemple : André  Rollin, Ils écrivent : où ? quand ? comment ?, Paris, Mazarine et France culture, 1986, 382 p.; Yves Bridel et Adrien Pasquali, Théâtre d'écritures : comment travaillent les écrivains ? Enquête auprès d'écrivains suisses, Berne, Peter Lang, 1993, 441 p.

1979  BÉTHUNE, Christian, « Qu'est-ce qu'un brouillon ? ou le brouillon, objet transitionnel », Revue d'esthétique, nos 3-4 (coll. « 10/18 »), p. 43-52.

      Voici un envoi de l'auteur de l'article :   Je me permets de signaler à vos lecteurs deux coquilles qui n'avaient pas été corrigées lors de la publication. Au lieu de la formule grecque (p. 43) « ti ên eiki » (« ce qui avait été »), lire « to ti ên einai » (« le ce qui avait été être »), formule aristotélicienne que les latins ont rendu par quidditas et qui donne quiddité en français. Lire également (p. 49) au lieu de « iconographie », « icnographie » c'est-à-dire projection géométrique pour figurer en deux dimensions un espace à trois dimensions (comme dans la cartographie).   — Christian Béthune, février 2002.

1979  DEBRAY-GENETTE, Raymonde, « Génétique et poétique : le cas Flaubert », Essais de critique génétique, Paris, Flammarion.

1979  DURANTON, Henri, « le Manuscrit et les éditions corrigées de l'Essai sur les moeurs de Voltaire », Jahrbuch für internationale Germanistik, no 4, p. 54-62.

1979  FAIRLIE, Alison, « la Contradiction créatrice : quelques remarques sur la genèse d'Un coeur simple », Essais sur Flaubert, en l'honneur de Don Demorest, Paris, Nizet, 406 p., p. 203-231.

1979  HELLEGOUARCH'H, Jacqueline, « la Genèse d'un conte de voltaire », Studies on Voltaire and the 18th-century, no 176, p. 7-36.

1979  RICATTE, Robert, « les Carnets d'un romancier, Jean Giono », Jahrbuch für internationale Germanistik, no 4, p. 119-129.

1979  SILER, Douglas, « Du nouveau sur la genèse de Madame Bovary », RHLF, vol. 79, p. 26-49.

1979  TETEL, Marcel, « Genèse d'une oeuvre : le premier chapitre de Pantagruel », Stanford French Review, no 3, p. 41-52.

1979  WEIL, Colette, « Genèse et versions primitives d'Ondine », Cahiers Jean Giraudoux, no 8, p. 61-71.

1980  BRUNET, Pierre, et André GUYAUX, « Deux carnets inédits de Huysmans : contribution à une étude de la genèse de Trois primitifs », RHLF, vol. 80, p. 777-785.

1980  CASTEX, Pierre-Georges, « le Mythe d'Éva dans les Destinées : étude de genèse », l'Information littéraire, vol. 32, p. 12-21 et 58-67.

1980  LEBUIS, Claude, la Censure éditoriale : sélection et révision des manuscrits littéraires, mémoire de maîtrise, Université du Québec à Montréal.

1980  MITTERAND, Henri, « Rhétorique génétique : étude d'une image dans Germinal », la Pensée, no 215 (octobre).

1980  TORT, Patrick, l'Origine du « Paradoxe sur le comédien », Paris, Vrin.

1982  GOLDIN, Jeanne, « les Commices de l'illusion », Littérature, no 46, p. 13-27.

1982  KAMAT, A. K., « Genèse des Chants de Maldoror », Central Institute of english and foreign languages bulletin (Hyderabad), vol. 18, nos 1-2, p. 137-139.

1982  KAROVITCH, Odile, les Pièces de théâtre soumises à la censure (1800-1830) : inventaire des manuscrits des pièces et des procès-verbaux des censeurs, Paris, Archives Nationales.

1982  McFARLANE, I. D., « Reflections on the variants in Andromaque », Form and meaning : aesthetic coherence in 17th-Century french drama, éd. Harry Barnwell, Avebury, p. 99-114.

1983  GOHIN, Yves, « la Plume de l'ange : analyse du manuscrit d'un poème des Contemplations (VI, 15) », Littérature, no 52, p. 4-39.

1983  GAUTHIER, Henri, « les Essais philosophiques du jeune Balzac », étude des notes de lectures et réflexions philosophiques, l'Année balzacienne, p. 95-114, avec la reproduction d'une page des Notes philosophiques, p. 96/97.

1983  THIL, Christiane, « le Député d'Arcis : histoire de l'achèvement et de la publication du roman de Balzac par Charles Rabou », l'Année balzacienne, p. 145-160.

1984  GOULET, Alain, « Genèse et écriture des Caves du Vatican », Bulletin des amis d'André Gide (Nancy), no 64 ou vol. 12, no 17, p. 505-540.

1984  LOING, Bernard, H. G. Wells à l'oeuvre : les débuts d'un écrivain (1894-1900) — Essai d'analyse des mécanismes de la création littéraire par l'étude génétique et l'interprétation de trois oeuvres initiales, « the Time Machine » (1895), « the Island of Dr Moreau » (1896), and « Love and Mr. Lewisham » (1900), Paris, Didier Érudition, 566 p. Thèse de doctorat, Sorbonne, 1980.

      Si l'on cherchait un ouvrage qui affirme nettement l'orientation naturelle des études de genèse (!), on en trouverait ici un excellent exemple. « Il n'est pas question toutefois, à l'issue de ce travail, de considérer comme achevé un avant-texte dont la caractéristique essentielle est précisément l'inachèvement et la nature transitoire » (p. 12); avec l'étude de genèse, le chercheur « participe en quelque sorte à leur création » : « ceci est d'autant plus vrai que le brouillon, matériau refusé, n'aurait sans lui aucune existence. Le texte définitif, pour sa part, existe, par la vertu même de la publication... » (p. 13). Comme on le voit, Bernard Loing n'est vraiment pas un adepte de la CGMM.

1985  BLAIS, Jacques, « Saint-Denys Garneau et le jeu des variantes », Études françaises, vol. 20, no 3, p. 29-50.

1985  GUISE, René, « les Enseignement du manuscrit de l'Excommunié », l'Année balzacienne, p. 31-101.

1985  HIRSCHI, Andrée, « Sur un manuscrit de Barbey d'Aurevilly », Hommages à Jacques Petit, éd. Michel Malicet, Paris, Annales littéraires de l'Université de Besançon, 2 vol., vol. 1, p. 227-233.

1985  MOATTI, Christiane, Cheminements d'un premier roman d'après l'avant-texte des « Conquérants », Lettres modernes (André Malraux, no 6), Paris, Minard.

1985  MOATTI, Christiane, « la Condition humaine » de Malraux : poétique du roman d'après l'étude du manuscrit, Paris, Minard (coll. « Lettres modernes »).

1985  SARKANY, Stéphane, « Le regard et la plume d'un visiteur : la genèse du texte canadien de l'écrivain français Claude Aveline, à la veille de la révolution tranquille », Québec : Canada : France, Université de Provence, 252 p., p. 13-79.

1987  GENETTE, Gérard, épitextes dérivés et, en particulier, « avant-textes », Seuils, Paris, Seuil, p. 363-370.

      Analyse incisive de la situation des avant-textes et surtout de leur classement. « Typologie des pratiques avant-textuelles » (p. 365), variant bien entendu avec les auteurs, souvent avec les oeuvres, d'où l'on ne saurait tirer qu'un panorama des manières (c'est ce que Gérard Genette fait, p. 365-366).

1987  GOYET, Francis, « À propos de ces pastissages de lieux communs : le rôle des notes de lecture dans la genèse des Essais », Bulletin de la Société des amis de Montaigne, Paris, 1986-1987, nos 5-6, p. 11-26, et nos 7-8, p. 9-30.

1987  MITTERAND, Henri, Genèse, structure et style de « la Curée », Paris, Cedes, 227 p.

1987  PERVIER, Jacques H., « Genèse juridique du personnage criminel dans la Comédie humaine », RHLF, vol. 87, no 1, p. 46-67.

1987  SIGURET, Françoise, « Le ciel voit avec horreur ce monstre sauvage : genèse de textes et d'images », Papers on french 17th-century literature, Tübingen, p. 14-26 et 83-102.

1988  BERTHIER, Patrick, « les Ratures du manuscrit d'Une fille d'Ève », l'Année balzacienne, p. 179-203.

1988  DULAN, Georges, éd., « Éditer Diderot », Studies on Voltaire and the 18th-century, no 254, 540 p.

1988  DELRANC, Marianne, « la Genèse de Bonsoir Thérèse », Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet (Université de Franche-Comté, Besançon), no 1, 248 p., p. 209-248.

1988  GODARD, Henri, les Manuscrits de Céline et leurs leçons, Tusson, Du Lérot, 141 p.

1988  GOLDIN, Jeanne, « l'Avant-texte des Comices agricoles (Madame Bovary, II, 8 », Atti Accademia Peloritana dei Pericolanti, Messine, p. 37-57.

1988  LASCAR, Alex, « la Première Ébauche de la Maison du chat-qui-pelote » et « le Début de la Maison du chat-qui-pelote : de la seconde ébauche à l'édition Furne », l'Année balzacienne, 1988, p. 90-105, et 1989, p. 43-59.

1988  LAVICKA, Jan, « la Genèse du Sermon des cinquante », Studies on Voltaire and the 18th-century, no 256, p. 49-82.

1988  ZIMMERMANN, Éléonore M., « Encore le Ruban volé », sur la genèse du « Préambule » aux Confessions de Rousseau, Studi francesi, no 95, p. 233-240.

1989  BÉGUIN, Édouard, « la Genèse de Simon Richard d'après le dossier manuscrit de la Semaine sainte : problèmes et hypothèses », Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet (Université de Franche-Comté, Besançon), no 2, 259 p., p.53-79.

1989  CHOLLET, Roland, « Une épreuve inconnue du Vicaire des Ardennes ou la confession inédite de la marquise de Rosann », l'Année balzacienne, p. 7-14, édition du texte, p. 15-18.

1989  BODIN, Thierry, « Au ras des pâquerettes », dossier du sonnet de Charles Lasailly, la Pâquerette, réécrit par Balzac, l'Année balzacienne, p. 77-90.

1989  MEININGER, Anne-Marie, « Histoire des Scènes de la vie de province) », l'Année balzacienne, p. 19-42.

1990  CAMBOU, Pierre, « le Héros du conte voltairien : sa genèse dans les oeuvres historiques », Littérature (Toulouse), no 23 (automne), p. 89-101.

1990  Sur la génétique textuelle, éd. David G. Bevan et Peter Michaël Wetherill, Amsterdam et Atlanta (Géorgie), Rodopi (coll. « Faux titre »), 206 p. [bg AG].

      Si l'ouvrage paraît d'abord pour ce qu'il se présente, une apologie de la CGMM (cf. la bibliographie de ces recueils en 1990), on comprend vite qu'il s'agit au contraire d'un sérieux recueil d'études de genèse, comprenant deux critiques explicites de l'École de l'ITEM, celle de P. M. Wetherill et de Graham Falconer.

1991  DELRANC-GAUDRIC, Marianne, « la Genèse de Camouflage », Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet (Université de Franche-Comté, Besançon), no 3, 288 p., p. 37-81.

1991  ROBEZ, Léon, « Aragon et Pouchkine : de la genèse du roman inachevé », Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet (Université de Franche-Comté, Besançon), no 3, 288 p., p. 23-35.

1991  STENGER, G., « Deux manuscrits inconnus de Diderot : Mme de la Carlière et Sur les femmes », Dix-huitième siècle, no 23, p. 435-440.

1992  MOREL, Jacques, Racine en toutes lettres, Paris, Bordas. Ce petit ouvrage scolaire fait une large place aux questions de sources et de genèses posées et développées depuis un siècle.

1992  VACHON, Stéphane, les Travaux et les jours d'Honoré de Balzac, Paris, CNRS, PUV et PUM, 336 p.

1992  VACHON, Stéphane, « la Gestion balzacienne du classement : du catalogue Delloye aux Notes sur le classement et l'achèvement des oeuvres », le Courrier balzacien, no 51, p. 1-17.

1993  MOUREAU, François, éd., De bonne main : la communication manuscrite au XVIIIe siècle, Paris et Oxford, Universitas et Voltaire Foundation.

      Inutile de préciser que la CGMM n'a rien à faire dans cet ouvrage qui préfigure la somme historique de 1998, préparée par Luc Fraisse, et qu'elle la complète par avance.

1994  POIRIER, Patrick, « la Réécriture chez Jacques Ferron : une question d'usurpation », Quebec Studies, vol. 17, 1993-1994, p. 177-185.

1995  DAILLET, Hélène, « Notes sur la genèse de Porche d'après le manuscrit et les épreuves », Amitié Charles Péguy (Paris), vol. 18, no 72, p. 192-211.

1996  FORESTIER, Georges, Essai de génétique théâtrale : Corneille à l'oeuvre, Paris, Klincksieck, 389 p.

      S'il ne s'agit pas d'une étude de genèse, cet ouvrage du savant spécialiste du théâtre classique doit être consigné ici pour rappeler par son titre et son sujet que la génétique n'est qu'une modeste partie du domaine de la création littéraire et que celui-ci tire de l'histoire et des oeuvres littéraires bien plus d'enseignements qu'on ne saurait en tirer de l'étude des avant-textes, des brouillons, des manuscrits et des éditions des oeuvres. Cet ouvrage est une belle occasion de rappeler qu'il faut savoir garder le sens des proportions et des réalités : les études génétiques contribuent pour l'essentiel à l'étude de la création littéraire, c'est le cas de le dire ! et c'est par là seulement qu'elles peuvent participer aux études littéraires proprement dites, pas autrement.

1996  MAIBACH, Anna, « la Carissima » : genèse et transformation, Paris, Champion, 327 p.

1996  SCHUEREWEGEN, Frank, « Avortements (sur les ébauches rattachées à la Comédie humaine », Balzac : une poétique du roman, Paris et Montréal, PUV et XYZ, p. 307-317.

1998  DELOFFRE, Frédéric, « Aux origines de Candide : une économie du roman », RHLF, vol. 98, no 1, p. 63-83.

1998  FORESTIER, Georges, « Écrire Andromaque : quelques hypothèses génétiques », RHLF, vol. 98, no 1, p. 43-62.

1998  MESNARD, Jean, « L'original des Pensées de Pascal avant et après Victor Cousin », le Manuscrit littéraire : son statut, son histoire, du Moyen Âge à nos jours, éd. Luc Fraisse, Paris, ADIREL (« Travaux de littérature », no 11), 434 p., p. 121-149.

      Tout le recueil est une magistrale illustration de la vitalité de la génétique, comme l'illustrent les contributions de Jean Mesnard et de Michel Simonin (voir ci-dessous) sur les cas aujourd'hui classiques de Pascal et de Montaigne. Mais il s'agit également d'une remarquable avancée dans l'étude du brouillon envisagé de multiples points de vue.

1998  MAUZI, Robert, « Sur la genèse des Liaisons dangereuses », Mélanges de littérature générale et de critique romanesque offerts à Henri Coulet, Aix-en-Provence, Presses de l'Université de Provence, 442 p., p. 191-206.

1998  SIMONIN, Michel, « Montaigne, son éditeur et le correcteur devant l'exemplaire de Bordeaux des Essais », le Manuscrit littéraire : son statut, son histoire, du Moyen Âge à nos jours, éd. Luc Fraisse, Paris, ADIREL (« Travaux de littérature », no 11), 434 p., p. 75-93.

2000  le Chantier Robert Pinget, colloque de Tours, éd. de Jean-Claude Liéber et Madeleine Renouard, Paris, J.-M. Place (coll. « Surfaces »), 415 p.

2000  CAVALLO, Gugliemo, « Écriture et pratiques intellectuelles dans le monde antique », Genesis (Paris), no 15, p. 97-108.

      L'auteur situe les pratiques de la rédaction gréco-latines en opposant la composition personnelle (notamment de lettres familières), assez rare, à la dictée. L'écriture est l'affaire des esclaves ou des affranchis formés à la calligraphie. Il suit que les brouillons et mêne les textes révisés en cours de rédaction sont plus rares que dans les civilisations où la rédaction et l'écriture ne sont pas dissociées. Gugliemo Cavallo dresse un bref panorama des brouillons qui nous sont tout de même pervenus, du grafiti à l'oeuvre dictée annotée ensuite par son auteur.

2000  DUREL, Marie, Classement et analyse des brouillons de « Madame Bovary », thèse de doctorat, Université de Rouen, 2 vol., 480+487 p.

2001  La Bibliothèque de Flaubert : inventaires et critique, éd. d'Yvan Leclerc, Université de Rouen (coll. « Flaubert »), 354 p.

2001  OLIVER, Andrew, « le Père Goriot : imaginaire et entrée en écriture », Texte (Toronto), nos 29-30, « Le manuscrit », p. 127-155.

      Je choisis cet article pour représenter une bonne moitié de l'ouvrage consacrée aux études novatrices de genèse (tandis que je choisirai l'article de Jacinthe Martel pour représenter la phraséologie de l'École). En effet, l'ouvrage entremêle des études de genèse et des essais de CGMM, dans la plupart des cas avec leurs « auteurs » correspondants. Balzac pour les études scientifiques, Ponge pour la broderie de l'École. Cela dit, sur trois articles consacrés à Samuel Beckett, deux sont des études de génétique (par Megessa O'Reilly et Dirk Van Hulle), un seul de CGMM, celui de l'éditeur Charles Krance (cf. les travaux de Brian T. Fitch sur son sujet, peu propices à la phraséologie de la CGMM).

2002  Écritures différées, éd. Marie-Jeanne Ortemann, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal (Centre de recherche sur les littératures modernes et contemporaines), 212 p.

      Le premier des dix articles de ce recueil est une étude de genèse : Nadia Lapchine, « L'éloquence de la biffure : approche génétique d'un poème de l'oeuvre tardive d'Erich Arendt » (p. 10-39). Mais ni cet article ni aucun autre du recueil ne doivent rien à la phraséologie de la CGMM. Un tour de force vraiment remarquable, étant donné la pression de l'institution qui amène les meilleurs à sacrifier à la secte.

2002   Production du langage, éd. Michel Fayol, Paris, Hermès Science Publications, 315 p.

      Certes, la publication du chapitre « La critique génétique et l'étude des processus d'écriture littéraire » dans cet ouvrage est assez incongrue (cf. la bibliographie des travaux de la CGMM en 2002). Mais c'est l'occasion de montrer l'importance de la psychologie cognitive dans les études de genèse, études totalement ignorées par le seul article de Lebrave dans ce recueil. Le chapitre 2, par Denis Alamargot et Lucile Chanquoy, est consacré aux « Modèles de rédaction de textes » (p. 45-65). L'ouvrage comprend également un chapitre essentiel pour la brouillonnologie et c'est celui que Laurent Heurley et Franck Ganier consacrent à « La production de textes techniques écrits » (p. 229-249). Qu'y a-t-il de plus radicalement différent de la création poétique ou romanesque que la rédaction des modes d'emplois et guides d'utilisation ? Et pourtant les processus posant le sujet, la planification, la rédaction et les doubles corrections (la correction personnelle et la correction après la réaction de lecteurs), voire les états et les éditions, toutes ces étapes de la rédaction ne sont pas fondamentalement différentes de celles suivies par Mallarmé dans la rédaction d'Igitur qui petit à petit devient le Coup de dés. On ne saurait donc étudier la rédaction littéraire si l'on ignore tout des études nombreuses et importantes des psychologues sur ces questions. Dans le cas de la psychologie cognitive, on se reportera à la synthèse et aux développement des travaux de P. Boscolo, d'A. Camps, de G. von Eigler et autres et de R. T. Kellogg par Michel Fayol, Des idées au texte : psychologie cognitive de la production verbale, orale et écrite, Paris, Presses universitaires de France (coll. « Le psychologue »), 1997, 288 p.

2003  Zola à l'oeuvre (hommage à Auguste Dezalay), éd. de Gisèle Séginger, actes du colloque « Zola : génétique et poétique du roman », 9-10 décembre 2002, Presses universitaires de Strasbourg, 248 p.

      Il est heureux que cet ouvrage paraisse en même temps que le recueil de l'ITEM préparé par Jean-Pierre Leduc-Adine, Zola, genèse de l'oeuvre. Certes, on trouvera bien quelques traces de la phraséologie de la CGMM dans le recueil de Gisèle Séginger (d'autant que quelques membres de l'ITEM participaient à son colloque), mais pas l'inverse, car il est indéniable qu'on trouve ici des études de genèse responsables par des auteurs aussi divers que remarquables. Autant le recueil de Leduc-Adine est celui des oeuvres du chapitre de la CGMM, autant celui-ci y échappe manifestement. Or, s'agissant dans les deux cas d'étudier l'oeuvre de Zola en fonction de ses archives, il est patent qu'on est en face de deux réalisations hétérogènes où l'intersection des réalités et des concepts est assez mince, comme on peut en juger sur textes en comparant les deux recueils.

2003  BERTHELOT, Francis, Du rêve au roman : la création romanesque, Édition universitaires de Dijon, 127 p.

      Ce petit livre, qui, à juste titre, n'est pas sans prétentions, devrait être l'occasion d'un chapitre important des études de rédaction dans la perspective des travaux de genèse, celui des manuels de « rhétorique de la création littéraire ». Ces ouvrages courants et souvent populaires du « comment rédiger ? » sont en même temps de bonnes radiographies des études des « techniques littéraires » — dont on a vu déjà la place importante qu'ils doivent occuper dans l'étude de la création littéraire vue par les écrivains eux-mêmes (cf. plus haut l'ouvrage de J.-L. Rambures (1978)). Il se trouve que Francis Berthelot rédige son essai à titre d'écrivain et de spécialiste des études littéraires.

2003  MacNAMARA, Matthew, la Textualisation de « Madame Bovary », Amsterdam, Rodopi (coll. « Faux Titre »), 263 p.

      Établissement d'un modèle de rédaction du roman de Flaubert à partir de l'étude du chapitre 2.15 (dont les documents sont transcrits en seconde partie de l'ouvrage, p. 157-252) : rédaction des paragraphes, enchaînement des paragraphes, expansion/contraction et travail stylistique. La thèse consiste à évaluer la corrélation entre le travail de rédaction et de transcription sur la base du feuillet ou de la page. Véritable étude de genèse qui échappe complètement, il va sans dire, à la phraséologie de la CGMM.

Addenda

      Quelques ouvrages n'échappent jamais aux dépouillements bibliographiques impliquant le mot « genèse ».

1872  NIETZSCHE, Friedrich, la Naissance de la tragédie (cf. la traduction française chez Gallimard, coll. « Folio », 1977). Et Généalogie de la morale (1887).

1982  SERRES, Michel, Genèses, Paris, Grasset.

1997  BOURDIEU, Pierre, les Règles de l'art : genèse et structure du champ littéraire, Paris, Seuil (coll. « Libre examen »), 486 p.

2003  DERRIDA, Jacques, Genèse, généalogies, genres et le génie : les secrets de l'archive, conférence inaugurale du colloque « Hélène Cixous : genèses, généalogies, genres » tenu à la Bibliothèque Nationale de France à Paris, 22-24 mai 2003, à l'occasion de la remise d'une partie des archives de Cixous à la BNF, Paris, Gallilée, 2003, 101 p. — Cette conférence n'intéresse nullement la CGMM, sauf précisément en ce que le philosophe officie un beau cas d'archives avec la plus naïve inconscience du phénomène.


Début - - Tdm - - TGdM