À feuilleter, en priorité, pour s'amuser, dans ces fichiers
Sur Polémiques I
Les interventions du redoutable polémiste (nous le sommes tous) restent généralement sans réplique, malheureusement, ses victimes n'éprouvant pas le besoin qu'on mesure davantage la justesse de la critique et c'est bien dommage, cela nous permettrait de rire encore un peu, car si le polémiste est intervenu, c'est évidemment parce que ce n'était pas drôle du tout. La formule : polémique = réplique (pamphlétaire (sans réplique)).
L'éléphant de porcelaine L'arpenteuse du racisme La brouillonnologue de la CGMM (1) Notre critique et sa poésie
Les fulminations de Dominique Deslandres, de René Latourelle et de Robert Toupin contre le « Mythe contemporain Laflèche »

Polémiques II

Guy Laflèche,
Université de Montréal

P - O - L - É - M - I - Q - U - E - S

Volume 2

Par
Guy Laflèche, professeur
au département des littératures de langue française
de l'Université de Montréal

Téléphone : 514-343-6111#5474
Télécopieur : 514-343-2256
Courriel : guy.lafleche@umontreal.ca

« Je suis polémiste de métier ».

— G. L., Polémiques, Laval, Singulier, 1992, p. 9.

Table

  1. Introduction
  2. Lettres de Nouvelle-France
  3. Quatre questions pour les historiens
  4. Le Prochain Épisode de l'ÉDAQ (3)
  5. Le Vampire et la nymphomane de Serge Provost
  6. Le racisme de l'Arpenteur et le navigateur de Monique LaRue
  7. L'éléphant de porcelaine : l'antiféminisation de Nicole Gagnon
  8. « Mythe contemporain Laflèche » selon les EHR de la SCHEC (4)
  9. Notre littérature (étrangère) selon Gilles Marcotte
  10. Les « éditeurs admissibles » au PAES
  11. Les délateurs du critique (N. Doiron et R. Ouellet)
  12. Le style d'Odile
  13. Ostracisme au Devoir : l'aliénicide d'Aquin
  14. Scandales aux Abysses : l'affaire Gosselin
  15. La liste de lectures
  16. Le prosélytisme du chroniqueur catholique
  17. La petite championne de son savant directeur de thèse
  18. Détournement d'un poste de professeur à l'Université de Montréal
  19. FFMM de 2013 à 2017 — quelques portraits peu édifiants

  20. La directrice des BANQ sort de ses gonds (5)

  21. Vulgarités


Notes

      (1) La CGMM, c'est la CGMM, une belle bouillie de sottises.
      (2) La RHAF, c'est la Revue d'histoire de l'Amérique française.
      (3) L'ÉDAQ, c'est l'équipe de l'Édition critique de l'oeuvre d'Hubert Aquin, publiée par Leméac dans la collection « Bibliothèque québécoise ».
      (4) Les EHR, c'est la revue des Études d'histoire religieuse de la Société canadienne d'histoire de l'Église catholique, la SCHEC.
      (5) Le sigle BANQ, diffusé sous la forme BAnQ, avec petit « n », ce sont les [= la] Bibliothèque et [les] Archives nationales du Québec. Il s'agit de la traduction coloniale en petit nègre de l'expression « Bibliothèque et Archives Canada », traduction libre (anglicisme) de Library and Archives Canada (LAC).


TGdM